Communiqués de presse

Presse

Le saviez-vous ?

Que veut dire la mention « conditionnée sous atmosphère protectrice » ?

La mention « conditionnée sous atmosphère protectrice » signifie que la durée de vie de l'aliment est prolongée grâce à l'utilisation d'un gaz d'emballage. On peut lire cette mention sur les emballages des salades en sachet, du jambon. A l'ouverture de l'emballage, le gaz s'échappe. Les gaz...

En savoir plus

Communiqués de presse

Pour un encadrement des mentions "sans"

Pour un encadrement des mentions "sans"

Le jeudi 21 avril 2022

En 2012, le Synpa avait sensibilisé les opérateurs de la chaîne alimentaire aux décisions des Etats membres sur l'application de la réglementation « additifs alimentaires » en publiant une position : « Mention ''sans'' : sans tromper le consommateur... ? ». Le Synpa s'était inquiété car les allégations « sans additifs » constituent aussi une remise en cause de l'expertise scientifique réalisée par l'ANSES et l'EFSA. Dix ans plus tard, dans un contexte renforcé de clean label et de défiance sur les questions scientifiques, les producteurs d'ingrédients alimentaires de spécialité appellent à un encadrement des mentions « sans » qui ne le sont pas encore, comme dans le domaine de la cosmétique. Pour le Synpa, le secteur de la cosmétique est une source d'inspiration. Ce secteur dispose depuis 2020 d'un guide de la DGCCRF sur les allégations « sans ». Celui-ci souligne que la mention « sans » donne une image négative de la substance autorisée et qu'elle est également dénigrante, car non conforme au critère d'équité établi par la réglementation européenne sur les cosmétiques. Celui-ci précise ainsi que les allégations « sans » qui portent sur « une substance autorisée mais faisant l'objet de controverses devraient être évitées si l'absence de la substance est clairement identifiable dans la liste des ingrédients ». Qui plus est, il note que « le consommateur qui cherche à les éviter est suffisamment averti pour vérifier la liste des ingrédients avant achat ». Le consommateur de denrées alimentaires ne serait-il pas lui aussi apte à lire la liste des ingrédients avant achat ? C'est pourquoi le Synpa appelle à un encadrement des mentions « sans » qui ne le sont pas à ce jour. Cet encadrement serait basé sur le respect de plusieurs principes réglementaires, tels que la loyauté de l'information, la non-tromperie du consommateur et la sécurité sanitaire des aliments.(Crédit photos : Pixabay)
Télécharger le fichier

Les producteurs de présure alertent sur l'augmentation spectaculaire du prix de leur matière première, la caillette

Les producteurs de présure alertent sur l'augmentation spectaculaire du prix de leur matière première, la caillette

Le mercredi 22 décembre 2021

A l'heure où les tables de fin d'année compteront certainement un plateau de fromages traditionnels, les producteurs de présure, réunis au sein du Synpa, alertent : la caillette de veau, matière première principale utilisée dans la fabrication de la présure, a vu son prix augmenter de manière spectaculaire de 200% en moyenne en un an. Cela n'est plus soutenable pour les entreprises, qui font également face à l'augmentation des prix du transport, des emballages, de l'énergie... (photo : Pixabay)
Télécharger le fichier

Eurospechim : 1er distributeur à rejoindre le Synpa

Eurospechim : 1er distributeur à rejoindre le Synpa

Le vendredi 22 octobre 2021

Le Synpa est heureux d'accueillir son 24e adhérent, Eurospechim, qui est le premier distributeur d'ingrédients alimentaires à rejoindre le Synpa. Eurospechim commercialise depuis 1988 des ingrédients alimentaires, nutritionnels et fonctionnels aux professionnels de l'agroalimentaire en France et à l'export. Ces ingrédients de spécialité, vecteurs d'innovations, visent à répondre aux tendances de l'industrie alimentaire : le végétal, le bien-être (probiotiques, vitamines, minéraux), l'amélioration de la qualité nutritionnelle (réduction du taux de sucre/des matières grasses, enrichissement en fibres/protéines), l'éthique et le développement durable.“Eurospechim a souhaité rejoindre le Synpa pour bénéficier de sa veille et de son expertise afin d'anticiper les évolutions réglementaires. Il nous importe de participer et contribuer aux positions du secteur.", explique Hubert Leroux, Directeur sourcing.Photo by 21innovate on Foter
Télécharger le fichier

Le Synpa alerte sur les nouvelles règles qui viennent bouleverser depuis le 27 mars 2021 le dépôt des dossiers à l'EFSA

Le Synpa alerte sur les nouvelles règles qui viennent bouleverser depuis le 27 mars 2021 le dépôt des dossiers à l'EFSA

Le mardi 30 mars 2021

Depuis le samedi 27 mars 2021, les règles de dépôt des dossiers auprès de l'EFSA ont changé. Un seul mot d'ordre : la transparence. Cela signifie que toutes les informations contenues dans un dossier sont rendues publiques au moment où l'EFSA reçoit le dossier. Cela concerne tous les dossiers déposés auprès de l'EFSA : novel food, allégations de santé, nouvelles sources de vitamines et minéraux, additifs alimentaires, enzymes alimentaires... Les dispositions touchent aussi les laboratoires qui réalisent les études pour les entreprises, ainsi que les consultants qui les accompagnent. Pour aider les producteurs d'ingrédients alimentaires de spécialité, le Synpa a organisé depuis juillet 2020 des webinaires. Anticiper, c'est la clef.Photo by scott1346 on Foter.com
Télécharger le fichier

Nouveaux adhérents, nouveau Conseil d'administration et nouveaux défis pour les producteurs d'ingrédients alimentaires de spécialité réunis au Synpa

Nouveaux adhérents, nouveau Conseil d'administration et nouveaux défis pour les producteurs d'ingrédients alimentaires de spécialité réunis au Synpa

Le mercredi 25 novembre 2020

L'assemblée générale du Synpa, décalée au 2nd semestre, a salué quatre nouvelles entreprises adhérentes en 2020 : Algaia, Colorey, Naturex et Proteus. Deux d'entre elles ont d'abord découvert le Synpa durant douze mois en qualité de membre associé. Les instances dirigeantes ont été renouvelées. Deux entreprises font leur entrée au Conseil d'administration : Algaia et Lallemand Specialty Cultures. Renouvelé dans ses fonctions de Président, Patrick Granday, par ailleurs Président des Laboratoires ABIA, a remercié les entreprises d'avoir été au rendez-vous de l'approvisionnement des entreprises alimentaires durant le confinement et s'est montré confiant pour l'avenir car « les ingrédients alimentaires de spécialité sont au coeur du plan de relance de la France et des solutions pour répondre aux défis de l'alimentation sûre, saine et durable. ».
Télécharger le fichier

1 2 3 >

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus Ok