Illustration

Actualités

Le saviez-vous ?

Qui contrôle la consommation des additifs alimentaires ?

Les Etats membres de l'Union européenne ont l'obligation de suivre le niveau de consommation des additifs alimentaires, pour s'assurer que leur population se situe toujours en dessous de la DJA. Si jamais le suivi montre un dépassement de la DJA, alors les Autorités revoient les conditions...

En savoir plus

Dioxyde de titane : l'Anses s'interroge sur la méthode utilisée dans l'étude Inra

Le mardi 04 avril 2017 | Alimentation humaine

Dioxyde de titane : l'Anses s'interroge sur la méthode utilisée dans l'étude Inra

L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a publié son avis sur l'étude de l'Inra portant sur l'exposition orale aux nanoparticules de dioxyde de titane et publiée en janvier 2017 (Bettini et al. (2017)).
L'Anses considère que la préparation de dioxyde de titane alimentaire utilisée dans l'étude semble peu représentative de l'additif alimentaire E171 tel que présent dans les aliments.
Au vu de l'étude Inra, et notamment de la méthode appliquée, l'Anses considère que les conclusions de l'Efsa sur la réévaluation du dioxyde de titane alimentaire restent inchangées : le dioxyde de titane est un ingrédient alimentaire sûr aux conditions d'emploi établies. L'Anses encourage la poursuite des recherches scientifiques.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus Ok