Illustration

Produits & Réglementation

Le saviez-vous ?

Qui a inventé le concept de DJA, dose journalière admissible ?

Le concept de DJA, dose journalière admissible, fut introduit en 1956 par René Truhaut, scientifique français. Pharmacien de formation, il fut pionnier de la cancérologie française. Ce concept est utilisé dans de nombreux domaines, dont celui de l'évaluation de la sécurité des aliments. La DJA...

En savoir plus

Les nouveaux ingrédients (novel food)

Chaque année, des milliers de nouveaux produits sont mis sur le marché. Ce sont pour la plupart des modifications de « recettes ». Exemple : Un nouveau fourrage pour une barre chocolatée.
D'autres aliments n'ont eux jamais fait l'objet d'une consommation au sein des pays de l'Union européenne. Ils sont en général le fruit du progrès technique et des connaissances scientifiques : recherche nutritionnelle, procédés de fabrication innovants... Il peut aussi s'agir d'aliments exotiques, nouveaux pour le marché européen.
On parle de « novel food ». Quelques exemples : graines de Chia, jus de noni, huile extraite de microalgue, bêta-glucanes de levures, phytostérols.
Les novel food sont souvent utilisés dans les aliments enrichis en nutriments, les compléments alimentaires...
Afin de s'assurer de leur sécurité, ils sont soumis, depuis 1997 à une procédure d'autorisation, passage obligé avant de pouvoir être commercialisé.

Les nouveaux aliments, dits « novel food » sont un concept réglementaire développé à la fin des années 90. Les Autorités européennes ont alors décidé de s'assurer de la sécurité des aliments qui n'étaient jusqu'alors pas consommés.
Toutefois l'introduction de nouveaux aliments dans le régime alimentaire ne date pas de 1997.

Les voyages ont permis la découverte de nouvelles espèces, comme la tomate, la pomme de terre, les épices, le chocolat... Ainsi la tomate fait son entrée en Europe au XVIème siècle. A l'époque, on a considéré que la « pomme d'amour » n'était pas comestible. La plante était utilisée comme plante d'ornement. L'encyclopédie de Diderot et d'Alembert reconnaît au XVIIe ses qualités culinaires.

Si la tomate, la pomme de terre, le kiwi, le chocolat, le panga étaient découverts aujourd'hui, ces aliments seraient considérés comme novel food et soumis à une procédure d'autorisation pour pouvoir être vendus en Europe !

A partir du XIXème siècle, l'observation du vivant et la révolution industrielle ont permis d'accélérer les connaissances scientifiques. Ce faisant les hommes ont été capables de comprendre, d'expliquer les phénomènes naturels, comme Pasteur et la fermentation. L'étape suivante : la production d'ingrédients.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus Ok