Illustration

Quelles ont été les premières enzymes alimentaires autorisées en France ?

Les premières autorisations coïncident avec le début de la production industrielle. Celles-ci sont accordées par type d'utilisation :

  • 1957 : pour la fabrication de la bière (clarification).
  • 1957 : pour la fabrication des cidres et poirés (clarification).
  • 1964 : pour la fabrication des biscuits, des sirops et des jus de fruits et légumes.
  • 1979 : pour la fabrication du lactose hydrolysé : la lactase est autorisée.

À découvrir

Umami, la 5e saveur ?

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus Ok