Illustration

Pourquoi lit-on parfois « source de phénylalanine » sur les étiquettes ?

Certaines personnes souffrent d'une maladie génétique rare appelée « phénylcétonurie » qui touche en France 1 naissance sur 20 000 et est détectée à la naissance. Ces personnes ne peuvent pas digérer un acide aminé, la phénylalanine. Elles suivent un régime spécifique et doivent supprimer de leur alimentation les aliments riche en phénylalanine : viande, poisson, oeufs, laitages, légumes secs, mayonnaise, pâtes.

La digestion de l'aspartame libère de la phénylalanine. Pour informer le consommateur, les produits contenant de l'aspartame portent la mention « source de phénylalanine ». 

À découvrir

Un additif alimentaire d'origine naturelle est-il plus sain ?

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus Ok