Illustration

Tract de Villejuif

Le Tract de Villejuif est l'exemple parfait de la rumeur. Diffusé depuis 1976, il dresse une liste d'additifs alimentaires dont 187 sont qualifiés de 'toxiques' et 27 de 'suspects'. Ce document laisse croire qu'il émane de l'hôpital de Villejuif et que les additifs alimentaires sont dangereux. Or il n'en est rien.

En 1979, l'Institut Gustave-Roussy de Villejuif a publié un communiqué mettant en garde à l'égard de ces fausses informations. Régulièrement l'hôpital publie des démentis.Le tract présente l'additif alimentaire E 330 comme le plus dangereux, alors qu'il s'agit simplement de l'acide citrique existant en abondance à l'état naturel dans les agrumes et que le corps humain produit chaque jour.

À découvrir

Acésulfame K

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus Ok