Illustration

Produits de la mer

La fermentation est une méthode ancienne de conservation d'aliments frais périssables. Quelques exemples de par le monde :

  • Anchois : la recette traditionnelle repose sur une fermentation de plusieurs mois.
  • Hàkarl : spécialité traditionnelle islandaise à base de requin. La fermentation de la chair de requin rend cet aliment, naturellement toxique frais, comestible.
  • Kiviak : met traditionnel inuit à base de pingouin fermenté.
  • Kusaya : plat traditionnel japonais à base de poisson fermenté et séché.
  • Rakfisk : met traditionnel norvégien, composé de truite ou omble salée et fermentée.
  • Surstrômming : spécialité suédoise à base de hareng fermenté.

Aujourd'hui, l'utilisation des ferments dans les produits de la mer permet de maîtriser la fermentation, développer la flaveur caractéristique et contribuer à améliorer la qualité microbiologique tout au long de leur durée de vie, inhiber le développement de Listeria monocytogenes sur les aliments sensibles et réduire le développement de la flore d'altération.

À découvrir

Végétaux fermentés

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus Ok