Illustration

Acésulfame K

Découvert en 1967, il possède un pouvoir sucrant 130 à 200 fois plus élevé que celui du sucre. Il permet de réduire la teneur calorique des denrées et des boissons et peut être utilisé à la cuisson. Il renforce et intensifie certaines saveurs. Il joue un rôle dans la santé des dents (minéralisation) et convient aux diabétiques.

L'acésulfame K est souvent utilisé en combinaison avec d'autres édulcorants. Il ne peut être utilisé que dans les cas suivants : aliments à valeur énergétique réduite, denrées alimentaires non cariogènes et denrées alimentaires sans sucres ajoutés.

Exemples d'utilisations : boissons, édulcorants de table, produits laitiers, glaces, conserves de fruits et de légumes, marmelades et confitures, pâtisseries, confiseries, chewing-gums, légumes marinés, sauces, assaisonnements, condiments, poissons marinés.

Etiquetage : « édulcorant : acésulfame K » ou « édulcorant : E 950 »

À découvrir

Acide acétique

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus Ok